2 tagged articles The Vamps ♥

Présentation personnages principaux 23/12/2016

Présentation personnages principaux
Nom: Jessie-Lynn Rayn
Age: 17 Ans
Origine: Franco-anglaise
Aime: La musique, sa famille 
Déteste: qu'on la prenne pour une idiote
 
Présentation personnages principaux
 
Nom: Bradley Will Simpson
Age: 18ans
Aime: S'amuser, être avec ses potes sa famille
Déteste: Rien, il aime tout!
 
Présentation personnages principaux
Nom : James McVey
Age: 19ans 
Aime: Ses potes, les filles, son groupe
Déteste: qu'on lui résiste
Présentation personnages principaux
 
Nom: Connor Ball
Age: 17ans
Aime: Ses potes,la musique, avoir ses moments à lui
Déteste: L'irrespect 
 
Présentation personnages principaux
Nom: Tristan Evans
Age: 19ans
Aime: La fête, le bruit, les filles et par dessus tout ses potes
Déteste: Perdre une fille face à James

Tags : Jessie-Lynn♥ - Tristan Evans ♥ - James McVey ♥ - Connor Ball ♥ - Bradley Will Simpson ♥ - The Vamps ♥ - fiction - Presentation.

Chapitre 6 : A game, a turn ... injuries 05/03/2017


 
Jessie : Tu fais quoi ici ?
*** : Bonjour.
Jessie : Hum. Donc ?
*** : Je dormais chez ma copine, qui est la voisine de Tristan.
Jessie : Et comme par hasard tu te lèves à 7h00 et tu décides de partir pour 7h15 ?
*** : Oui.
Jessie : Arrête de me prendre pour une idiote.
*** : Pas besoin de te prendre pour une idiote pour savoir que tu en es une.
Jessie : Tu me soûl, et juste une question..
*** : Oui ?
Jessie : Tu m'explique pourquoi tu sors avec elle alors que le matin même, tes lèvres étaient sur les miennes ? Alors James ?
 
James me regardait dans les yeux comme pris au piège. Je le regardais noir.
 
James : Tu sors avec Tristan..
Jessie : Hein ? Mais.. De toute façon on parlait de toi !
 
Il croit vraiment que je vais lui répondre ? T'as fumé mon gars.
 
James : Tu l'aime ?
Jessie : Oh ! Je parle dans le vent ?
James : Vous avez fait quoi ?
Jessie: De 1 c'est ma vie privée ! De 2 je ne sors PAS avec Tristan ! De 3 pourquoi tu sors avec cette fille!
James : Mmmm. Pourquoi je sors avec parce que c'est mieux pour nous quatre ?
Jessie : Nous quatre ?
James : Elle, Tristan, toi... et moi.
Jessie : Et tu crois pas que tu fais souffrir des personnes dans l'histoire ?
James : Si. Moi.
Jessie : Tu me fais pitié James.
 
Je pris mes écouteurs et les mis. Je mis les chansons de leur groupe. La musique était à fond. Je me laissais balader par la mélodie. La voie de Bradley me donnait chaud au c½ur. Puis vint une reprise de James. Vu ma mauvaise humeur envers lui, j'aurais pu changer. Mais, voilà.. C'était ma chanson préférée du moment. Je fermai les yeux. Et parti loin.
 
PDV James
 
Je ne faisais que de me repasser le « tu me fais pitié James » de Jessie. Je sais pas pourquoi mais ça m'avais fait mal. Je m'apprêtais à lui parler quand j'entendis « Wild Heart », je souris et chantonna. Puis vint « A thousand Years » ma reprise.. Je la vit hésiter à changer. Mais elle ne le fit pas et ferma les yeux. Elle se mit à chantonner puis elle chanta à haute voix, elle souriait. Je voyais qu'elle était comme en transe. Un truc de fou. Elle souriait. Et d'un coup elle s'arrêta, ouvra les yeux, mis sa main devant sa bouche. Des larmes lui montèrent aux yeux... Je ne réfléchis pas et la pris dans mes bras. Elle répondit à mon étreinte. Elle s'agrippait à moi comme si j'étais son seul moyen de vivre. Elle tremblait.. Je n'osais pas parler de peur, de me faire envoyer voir.
 
Jessie : Ne parle pas de ma voix, ni de mes larmes. Oublie tout.
James : Oublié tes larmes ? Ton mal hêtre ? Non.
Jessie : James.. Ne rend pas les choses plus difficiles..
James : En quoi les choses sont difficiles ?
Jessie : Tu n'as pas à le savoir.
James : Quoi ? Tu ne me fais pas assez confiance ? C'est ça ?
Jessie : Je te connais que depuis quelques jours ! Je vais pas me livrer comme ça ! Je ne veux pas en parler.
James : Mais bien sûr ! Tristan doit déjà être au courant !
Jessie : Mais tu ne peux pas arrêter de tout ramener à Tristan ?!
James : Et toi, tu ne peux pas ouvrir les yeux ?
Jessie : Tu me soul ! Vas-y, vas voir t'as « copine » ! Et fou moi la paix !!! ALEXANDRE ! Descend moi là, je vais continuer à pied.
Alexandre : D'accord. Bonne journée miss. Appel-moi si besoin.
Jessie : Merci, bonne journée.
 
Jessie descendit de la voiture en me lançant un regard noir. Je n'aimais pas la voir comme ça.. Alexandre redémarra. Je m'en voulais. J'aurais dut descendre. La suivre. Lui demander des explications. Je le sentais. Elle et moi... Ce n'allait pas être de tout repos.. Mais une chose était sûre. Elle n'allait pas me laisser intact durant son séjour en Angleterre.
 
*Pdv Jessie*
 
Jessie : Non, mais il se prend pour qui cet idiot ? Ouvrir les yeux sur quoi, d'abord ? Et puis d'où, il mêle Tristan à notre conversation ? Et de quel droit il me prend dans ses bras ?
 
???: Pardon ? James, il t'as pris dans ses bras ?
 
Je me retournai pour savoir qui me parlait. Et tomba sur sa Barbie..
 
Namy : Jessie ?
Jessie : Je sais.. Mais si je te dis oui, tu vas me demander pourquoi et je ne connais pas la réponse donc à quoi bon !?
Namy : Pour une fois que je ne t'agresse pas..
 
Je regardai la demoiselle avec un regard étonné. Effectivement, depuis le début de la conversation elle ne m'avait pas agressé. Elle semblait même.. gentille... Mais je restais perplexe, le peux que je connaissais d'elle ne m'inspirait pas confiance.
 
Namy : Je sais que tu ne m'aime pas et je dois t'avouer que je n'arrive pas à te cerner non plus, mais étant donnée qu'on va être amener à ce croiser pas mal de fois pendant ton année ici.. Je crois qu'il va falloir qu'on sympathise et pour cela, on va parler des garçons.
 
Jessie : Des garçons ? Pour devenir amies, il faut qu'on parle de garçon ?
 
Je partis à rire sous son regard dépité.
 
Namy : Tu as très bien compris de quoi je voulais parler. De James...
Jessie : Ah ! Nous y voilà... Il n'y a rien à dire.
Namy : Bon écoute... J'ai pas envie de me prendre la tête, voici mon numéro si tu changes d'avis. Moi je vais en cours, salut.
 
Je la regardai partir, et fixa le bout de papier qu'elle avait mis dans ma main. Je ne comprenais pas son changement de comportement... Hier, c'était je fais ma belle et aujourd'hui je suis ta copine ? Insensée...
 
Sur ces dernières paroles, je me rendis au lycée.
*Passage des cours de la matinée arrivée au midi*
 
Je venais de prendre mon repas et partis m'assoir à la table au fond du réfectoire. Je mis mes écouteurs et passa Rag'n'bone- Human. J'étais absorbé par ma musique et mon repas quand quelqu'un vint s'assoir à côté de moi. Je levai la tête et vis Namy... Encore elle...
 
Jessie : Tu veux ?
Namy : T'as réfléchi ?
Jessie : Non, je t'enverrai un message si je le fais.
Namy : Ce sera bien d'en parler.. Les gars partent vendredi soir en Italie... Si tu veux, tu viens à la maison samedi et on en parle ?
Jessie : Non, désolée samedi j'ai un truc de prévue.
Namy : Oh... Bon bah comme tu veux...
 
Elle se leva est partis rejoindre les garçons qui étaient assis plus loin. Je soupirai quand je vis qu'ils n'étaient même pas venus me rejoindre pour manger.
 
*Point de vue Connor*
 
On était assis à table quand on vit Jessie rentrer. Elle prit un plateau est parti s'assoir au fond du réfectoire.
 
Bradley : Bah ?
Connor : Elle nous a pas vu..
Bradley : Je vais la chercher !
Namy : Nan laissé les gars je vais la voir, attendez James, il ne devrait pas tarder.
Connor : Non, ce n'est pas judicieux.. Elle t'aime pas trop..
Namy : Pourtant il va bien falloir qu'elle me tolère à un moment. On fait partie de la même bande je vous rappelle.
 
Namy, m'étonna, c'était la première fois que je l'a voyais faire un effort pour une « concurrente face à James ». Je l'a regarda partit en direction de la jolie brune.
 
Bradley : Je ne comprendrai jamais les filles...
Connor : Moi non plus...
James : SALUTATIONS ! Oh mais elles font quoi toutes les deux ?
Bradley : Elles parlent.
Connor : Jessie est passée sans nous voir donc Namy est allée la chercher.
James : Ca put cette histoire.
Bradley : Je me disais la même chose..
Connor : Faites leur un peu confiance. Elles ont toutes les deux bons fonds. Il n'y a pas de raisons qu'elles s'entretuent.
 
En disant ces mots, je vis Namy revenir vers nous seule. Jessie nous regarda dépitée.
 
Connor : Elle ne vient pas ?
Namy : Merde ! Je lui ai pas proposé on est parti à parler d'autres choses... J'y retourne !
 
Je retins mon amie et lui fit signe que ce n'étais pas la peine.. La brunette était déjà partie.
 
*Retour PdV Jessie*
 
Je sortis du réfectoire sans un regard sur mes amis. Je partis pour mon cours de Français. Arrivée dans la salle je vis que Kyle était déjà là.
 
Jessie : Salut, la place est libre ?
Kyle : Hi, oui bien sûr. T'es pas avec Connor ?
Jessie : Non, il est encore au réfectoire.
Kyle : D'accord. Ca va ?
Jessie : La flemme de faire du français mais ça va et toi ?
Kyle : Impec.
 
Le cours passa plutôt rapidement en compagnie de Kyle. C'est fou comme ce jeune homme ne sait pas parler français ! Je me moquais de son accent en l'imitant. Connor se joignait à moi à chaque fois ! Après deux heures de cours la sonnerie retentit et nous quittions l'établissement. Notre journée était finie.
 
Connor : On va chez moi ?
Kyle : Ouaip ! Y'aura qui ?                                                                                   
Connor : La bande, Namy et Mégane.
Kyle : Cool ! Jess' tu te joins à nous ?
Jessie : Non, pas ce soir, j'ai deux trois trucs à faire. Bisous les garçons !
 
Je partis en direction de la maison. 20 minutes de marche de m'enchantait guère mais les mecs avaient pris le « Taxi Alex' »
 
*Tut Tut*
 
Je regardai la personne qui m'avait klaxonné.
 
???: Tu montes ?
Jessie : Pour ?
???: Je te dépose tu me fais de la peine !
 
Je pesai le pour et le contre et m'installa dans la voiture du jeune homme.
 
???: Tu ne vas  pas chez Connor ?
Jessie : Non, la flemme. Et toi tu n'étais pas censé les déposer chez Connor, alex ?
Alexandre : Si mais finalement ils vont boire un verre en ville avant.
Jessie : Donc tu as décidé de faire ton preux chevalier en me ramenant ?
Alexandre : Oui c'est ça !
Jessie : Oh t'es adorable !
 
Après quelques minutes de trajet, Alexandre me déposa chez Brad' et reparti avec les garçons.
 
Après une bonne douche, je pris mon ordi et envoya une demande de Skype à mon père. Ce dernier ne me répondit pas... Déçut je fermai l'ordi et partis mater un film.
 
*PdV Tristan*
 
 Et voilà je suis encore en retard ! Les gars vont me détruire...
 
Je passe la porte d'entrée.
 
Tristan : Salut la compagnie !
Bradley : Yo mec, ça va ?
Tristan : Oui ? Jessie n'est pas là ?
Bradley : Non, elle avait des trucs à faire.
Tristan : D'accord...
 
Je m'éloignai et alla m'installer dans le canapé. James me regardait noir, surement du au faites qu'elle est dormis chez moi cette nuit.
 
Kyle : Hey Tristan !
Tristan : Salut mec !
Kyle : T'as fait quoi à Jess cette nuit ? Elle était complétement claquée !!!
 
Je le regardai et partie à rire !
 
Tristan : Oh si tu savais ! Une vraie lionne !
Kyle : Nan ? Sérieux ? Tu l'as eu ???
 
Je tourné la tête vers les membres de mon groupe. Bradley et Connor devait savoir qu'il n'y avait rien eu vu le regard de « te vente pas trop, on sait tout » mais James quant à lui me tuait du regard en attendant la suite. Namy regardait James déboussolée. C'était censée être sa copine et il ne devait pas être jaloux, mais bon la Barbie ne broncha pas..
 
Mégane : Sérieux ? T'as couché avec Jessie ? Oh le scandale moi qui l'ai pourris hier pensant qu'elle voulait Connor...
 
En disant le nom du jeune gens elle vira au rouge. James quant à lui se leva en direction de la cuisine et me fit signe de le suivre.
 
Arrivé dans la cuisine je me retrouvai projeter contre un mur.
 
James : Mais putain ! A quoi tu joues Evans !
Tristan : Tu te calme, c'est plutôt à toi qu'il faut poser la question.
 
Le guitariste poussa violement le batteur contre le mur une nouvelle fois.
 
James : D'où tu te l'a tapé ??
Tristan : Mais bordel détends toi! T'es frappé mon pauvre !
 
A peine avoir fini ma phrase qu'un poing vint sur mon visage.
 
???: MAIS C'EST PAS BIENÖT FINI CE BORDEL !
 
James me s'éloigna de moi et partit s'assoir sur une chaise de la cuisine. Namy qui était venu nous interrompre quant à elle me tendit une poche de glace. Elle me l'a posa sous l'½il.
 
Namy : Vous êtes vraiment deux abrutis. Surtout toi, James. Je ne comprends pas à quoi vous jouer... Vous vous rendez compte, quand seulement 4jours, elle a réussis à vous diviser ? Bien que je ne pense pas qu'elle le fasse exprès. Vous devais passer au-dessus de vos putains de vos pulsions... Vous n'êtes pas des animaux.
 
Je regardai la jeune fille, bien qu'elle semblait blessée, elle était très calme dans ses paroles. Elle ne regardait pas James, mais je me doutais que son ami allait passé un sale quart d'heure.
 
Tristan : Je suis désolé... Je vais y aller je n'ai pas envie de gâcher la soirée... Embrasse la troupe pour moi, à demain.
 
Je pris la direction de la sortie quand je tombai nez à nez avec le fruit de nos tourments... Jessie était face à moi, des yeux ronds comme des billes elle dévisageait mon visage. Elle toucha ma blessure, ce qui m'arracha une grimace. Comme simple réponse j'eu le droit à un : « Il va falloir que ça cesse. ». Elle partit voir Bradley et lui demanda s'il pouvait passer la soirée ensemble, elle ne voulait apparemment pas se confronter à une embrouille ce soir...
 
#Point de vu extérieur Namy et James.
 
Les deux jeunes gens étaient dans la cuisine. Un silence y régnait. Namy dévisageait son compagnon, elle se tenait en face de ce dernier adosser au mûr. Son ami lui avait toujours la tête entre les mains. Depuis que le batteur avait quitté la salle, il avait la sensation d'avoir tout perdu. Après tout, son amie avait raison. En 4jours, la jolie brune avait réussie à semer une belle zizanie. Mais pourtant, il ne lui en voulait pas. Après tout, était-ce de sa faute, si deux jeunes hommes se tiraient dans les pattes pour elle ? Non. Un raclement de gorges le tira de ses pensées.
 
Namy : James, il faut que l'on parle...
 
Le jeune ne daigna lui répondre. Il n'avait qu'une envie c'était qu'elle parte. Il n'avait aucune envie de lui rendre des comptes. Devant le peu de réaction de son camarade, la demoiselle donna un coup de pied dans la table. Elle lui demandait des explications. La zenitude de cette dernière avait disparue. Elle hurlait. Les larmes roulaient sur ses joues. Elle voulait savoir ce qu'elle avait fait pour mériter si peu d'intention, alors qu'il n'y a pas encore une semaine, tout tournait autour d'elle.
 
James : Tu veux savoir vraiment ce qu'il cloche ? Et bien ce n'est pas toi. J'ai une queue à la place du cerveau ! Je n'ai pas envie de te faire de mal mais je n'ai pas envie d'être avec toi non plus. Tu es juste « une bonne pote ». J'en ai marre. Tu m'as juste servit à rendre Jessie jalouse ! Mais ça n'a pas bien marché ! Pfff en même temps qui peut être jalouse de toi ? Tu me gave. Et puis pourquoi je perds mon temps à faire mon beau devant vous deux. Vous ne valez pas mieux l'une que l'autre.
 
Sur ses paroles, plus blessantes les unes que les autres, il partit en direction de la sortie. Mais c'était sans compter la brunette dans l'encadrement de la porte. Un regard dépité trônait sur son visage. Elle lâcha un « bien » et saisit Namy. Elle tira la blonde en dehors de la cuisine et rejoignis Bradley dans la voiture.
 
James : Putain, Jessie, attends !
 
Aucune réponse, juste la vue de sa silhouette qui grimpait dans la voiture. En l'espace de quatre jours, il avait réussi à foutre la merde dans son groupe, perdre deux de ses meilleurs potes et blesser la fille qui lui faisait perdre la tête. Le guitariste tapa contre le mur, il le boxait. Ses phalanges étaient douloureuses. Quelqu'un le tira, l'insulta et le monta dans une chambre. A peine dans le lit, il s'endormit, en priant pour que out ceux-ci ne soit qu'un mauvais rêve.
 
Dans la voiture, des sanglots ce faisait entendre. Namy était dévasté. Le mec pour qui elle craquait depuis des lustres, son meilleur ami, c'était littéralement foutu de sa tête. Bradley la réconfortais tant bien que mal. Quand a Jessie, elle demeurait impassible. La Rayn n'était pas en forme, oh ça non. Mais si la vie lui avait bien enseigné une chose, c'était qu'il y avait toujours plus grave et qu'il ne fallait pas s'apitoyer sur son sort. Ces derniers jours, elle l'avait oublié. Mais elle était désormais bien décidée à ne plus laisser personne jouer avec elle. Son téléphone vibra.
 
De Inconnu
A Jessie Lynn Rayn
 
« Fini les amourettes ? C'est tellement drôle ! Aller on se revoit bientôt. »
 
James... Aucuns doutes. Quelle enflure. Tellement drôle. Elle supprima le message et se concentra sur la route. Hormis les feux de la voiture, seul les étoiles et la lune brillait.
 
Jessie : « On s'en fait la promesse. » murmura-t-elle.
 
 
-----
 
1 j'aime pour être prévenu de la suite!

Tags : Tristan Evans ♥ - The Vamps ♥ - Bradley Will Simpson ♥ - Jessie-Lynn♥ - James McVey ♥ - Connor Ball ♥